Les aventures d'un séminariste...

... dont l'acteur/auteur ne prétend pas se prendre au sérieux, mais prétend pouvoir l'être...

Retour à la page de présentation du site

mardi 29 septembre 2009

Quel avenir ?


Non, je ne parle pas de mon avenir à moi... :)

Lire la suite

mercredi 23 septembre 2009

[Résolu] Ils l'ont fait ! (ou presque)


Un coup de chapeau à Epson !

Lire la suite

vendredi 18 septembre 2009

Hewlett-Packard, Acer, Epson et compagnie... même combat !


J'ai acheté une imprimante Epson.
J'ai écrit au service clientèle pour réclamation.
J'ai été exquis. Non ?


Lire la suite

mercredi 2 septembre 2009

Une bonne baffe pour la rentrée !


"Les scribes et les pharisiens enseignent dans la chaire de Moïse. Pratiquez donc et observez tout ce qu'ils peuvent vous dire. Mais n'agissez pas d'après leurs actes, car ils disent et ne font pas. Ils lient de pesants fardeaux et en chargent les épaules des gens ; mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt."
Voilà ce que Jésus déclare à la foule et à ses disciples dans l'Évangile selon saint Matthieu, au début du chapitre 23...


Lire la suite

dimanche 16 août 2009

... et repartir encore, non sans laisser une bonne nouvelle !


De retour le 11 auprès de mon ordinateur, qui ne m'a pas manqué une seconde, je le délaisse à nouveau ce jour jusqu'au 30 août, pour une petite boucle dans l'Ouest de la France, qui m'entraînera, dans mon bolide vert, jusqu'à l'extrémité de la terre, après être passé par ma ville natale, puis avoir suivi la côte sud de cette chère Bretagne. Ensuite, je repartirai par le nord pour m'établir quelques jours chez des amis non loin d'une ville jadis connue comme un repaire de corsaire. Le Renard, navire de Surcouf, y vit encore. Je passerai enfin, pour cinq jours, de l'autre côté du Couesnon (mais non pas à l'ennemi : je ne suis ni breton ni normand, n'en déplaise aux uns comme aux autres), voire un peu plus loin, pour une session biblique avec les séminaristes de mon diocèse. Et c'est là qu'arrive la bonne nouvelle que, sournoisement, je retiens par un babillage forcené et inintéressant au possible, mon programme de vacances n'intéressant guère que moi, et encore !
Le 29 août, à 11h00, notre évêque, qui nous rejoindra sur notre lieu de villégiature pour l'occasion, m'instituera, ainsi que quelques autres, lecteur et acolyte. Pour ceux qui ne savent pas en quoi cela consiste (ils sont déjà pardonnés : peu le savent), qu'il me soit permis, considérant l'heure avancée, le fait que la messe soit à 11h00 demain ce matin, que je dois donc me lever avant, et que je dois conduire 4 heures l'après-midi même, et ainsi qu'il m'est donc utile, voire nécessaire de dormir quelques heures cette nuit, de renvoyer aux numéros 2 et 3 de cette page, qui décrivent fort bien ce que sont le lectorat et l'acolytat. Voilà qui est fait. Je précise toutefois que cette étape est la dernière avant l'engagement décisif de l'ordination diaconale, et qu'elle revêt donc une importance particulière pour moi.
Je me confie donc à votre prière à cette occasion, et comme je prierai ce jour-là tout particulièrement pour tous ceux qui prieront pour moi ce jour-là tout particulièrement, le Seigneur s'y retrouvera bien (il est bien plus fort que moi, et peut-être même que vous !) et saura, je le crois, faire rejaillir sur vous les grâces que je recevrai pendant cette célébration liturgique. Après tout, je les reçois pour vous autant que pour moi.
Mes chers lecteurs, il ne me reste qu'à vous souhaiter une bonne fin de mois d'août sans ma compagnie (sauf pour les lecteurs qui auront la douleur joie de me supporter pendant cette période, heureusement jamais plus que quelques jours) ! Je n'ai guère eu de temps à consacrer cet été à ce blog (si, je continue à mettre blog en italique, c'est un tic... et ça rime !), et il est possible que je n'en aie pas non plus beaucoup l'année qui vient, mais je n'ai pas encore pris la décision de le fermer : j'ai encore quelques petites idées qui attendent du temps pour germer et se déployer en magnifiques articles. Ou pas.
Courage, la rentrée est pour bientôt ! ;)

mardi 7 juillet 2009

Partir...


... c'est mourir un peu, paraît-il. Admettons donc que je serai mort pendant un mois, mon ordinateur restant tranquillement dans sa sacoche jusqu'à ce qu'il en sorte, sans doute autour du 10 août. D'ici là, ma voiture m'aura transporté sur deux bons milliers de kilomètres, j'aurai - enfin, j'espère ! - survécu à trois semaines de camp avec des jeunes, et me serai reposé une bonne semaine au vert. La belle vie, quoi !
Adieu, code HTML, adieu MSN, adieu Dotclear et adieu blogs en tous genres... je suis en vacances ! Des vacances bien occupées, certes, mais des vacances.
Vos contributions ici ne seront donc visibles qu'à mon retour, puisque je n'aurai pas moyen d'exercer ma censure pendant ce temps-là. Profitez-en pour faire comme moi : éteignez votre ordinateur et profitez de l'été ! ;)

lundi 6 juillet 2009

Un petit cadeau qui touche beaucoup...


Tout à l'heure, je suis allé voir M., dont j'avais eu des nouvelles en faisant une petite visite à mon ancienne entreprise, et avec qui j'avais pas mal déc...jeuné quand les sièges sociaux de nos boîtes respectives étaient séparés d'un étage.

Lire la suite

vendredi 3 juillet 2009

Pause estivale...


... et, pour tout vous avouer, je me pose sérieusement la question de la rendre définitive, et non pas estivale. Ce serait alors, non plus une pause, mais une fin. À voir, j'y pense, prie et demande le discernement nécessaire. [Précision : je parle bien sûr de mon blog, pas du séminaire ! :) ]
Ceci dit, il y a une semaine plus une heure, je passais le dernier de mes examens de l'année, fort bien réussi, réussis, et réussie. *
L'été s'annonce d'abord chargé en juillet, et beaucoup plus calme en août. Comme je pars sans mon ordinateur - du moins je l'espère -, il ne se passera sans doute pas grand-chose ici cet été. On verra en septembre pour la suite à donner, sachant que la dernière année de baccalauréat canonique est particulièrement chargée...

Bon été à tous !

* Le premier adjectif qualifie le dernier examen, le second les autres examens, et le troisième l'année ;)

mercredi 17 juin 2009

Un an, deux ans avec vous... Conclusion !


[Ce billet est essentiellement adressé aux jeunes que j'ai eus pendant ces deux dernières années en "annonce de la foi", dans un lycée proche de mon séminaire...]

Chers amis, pour beaucoup d'entre vous, je n'ai pas pu vous dire au revoir, et je le regrette profondément !
Je voulais donc vous laisser un "petit"* mot ici, en donnant la possibilité à ceux qui le voudraient de venir le lire, pour vous dire au revoir et conclure cette année avec vous... ces deux ans avec vous.

* en fait, pas si petit, mais vous prendrez bien dix minutes pour le lire, j'espère ! ;)

Lire la suite

lundi 15 juin 2009

... mais la météo annonce du beau temps !


Résumons : la tempête s'est apaisée, merci pour vos prières ! Mes devoirs - le grand et le petit, qui a fini par devenir grand à force de corrections ^^ - sont envoyés sans espoir de retour autrement que notés et annotés, mon oral d'hébreu est passé aujourd'hui (pourquoi attendre puisque, objectivement, je n'aurai jamais le temps de le réviser d'ici quinze jours ?) et plutôt bien passé, l'assemblée générale des étudiants est passée, le compte-rendu est tapé (mais pas trop fort), la fête de fin d'année est confiée au second délégué, je ne m'occupe "que" de la technique, et, top du top, me rendant compte avec mon tuteur tout-à-l'heure que j'avais déjà passé trois oraux sur l'Ancien Testament alors que la ratio studiorum n'en prévoit qu'un, mon tuteur préféré vient d'obtenir que je ne passe pas celui qui était prévu la semaine prochaine ! You-ouh ! Plus rien à f...
Hum...
On m'informe qu'il reste encore trois oraux à continuer à préparer, dont un en dogmatique (super important !), un en sacramentaire (super important !) et un en droit canon (super important !), et qu'il est l'heure de me coucher pour ce soir (super important, vu les deux derniers week-ends de folie que je viens de passer !).
J'y file, (et non pas j'hiphil, pour les nombreux hébraïsants qui me lisent :) ), je crois que, finalement, il y a encore de quoi occuper ces deux semaines !
Oremus, fratres...