Les aventures d'un séminariste...

... dont l'acteur/auteur ne prétend pas se prendre au sérieux, mais prétend pouvoir l'être...

Retour à la page de présentation du site

samedi 9 août 2008

Vive la Bretagne !

De l'Office de Tourisme de Plounéour-Trez, dans le Finistère Nord :
Quelques mots pour des lecteurs éventuels qui s'inquièteraient - leur sollicitude me touche ! - de l'inanimation de mon journal en ligne, et qui en déduiraient que je suis resté en Terre Sainte, ou peut-être même six pieds dessous... Non, je suis actuellement en vacances sur les plages de Kerlouan, où je me repose (en me levant trop tard le matin, les plages étant parfois animées la nuit, et votre serviteur n'étant pas toujours étranger à la susdite animation), je prie (la chapelle du Croazou, petit édifice au croisement de deux routes, en face d'un bar toujours fermé, étant devenu mon rendez-vous quotidien pour l'oraison, la mer restant mon église pour les offices !), je... bref, je suis en vacances !
Je serai vraisemblablement de retour on line autour du 20 août, avant de repartir dans le sud de la France pour une semaine de retraite le 25, puis de revenir à Paris pour une semaine de stage théorique de BAFA, avant de rentrer pour une nouvelle année au séminaire le 11 septembre !
Si, par le plus grand des hasards, vous passez dans le Finistère, n'hésitez pas à me passer un coup de fil (sur un portable, c'est un comble !)... le courriel reste déconseillé, je ne le consulterai sans doute pas d'ici mon départ !
A bientôt pour de nouvelles aventures !! :)

lundi 7 juillet 2008

Trois semaines en Terre Sainte...

Demain matin, à 3h00, une ombre se glisse sans bruit hors de la maison de mes parents... je monte dans ma voiture et je file. Destination, après quelques étapes : Israël.
Promis, j'emporte une valise d'intentions de prière, les vôtres ! Je confie à mon ange gardien et aux vôtres le soin de m'apporter celles que je ne connaîtrais pas encore. Soyez sûrs que j'emmène dans mon coeur tous ceux que j'aime, tous ceux qui sont confiés à ma prière, dans ce beau pèlerinage avec tous les séminaristes de mon diocèse ainsi que quelques jeunes prêtres.
Un beau périple en perspective, avec une belle ambiance, tant de prière que de détente, de marche, de fatigue sans aucun doute, de fraternité... trois semaines en Terre Sainte, quel beau cadeau ! Merci Seigneur ! Et merci à tous ceux qui nous permettent de partir...

jeudi 26 juin 2008

Et voilà... déjà l'été !

Sortant il y a une petite demi-heure (un jour, je prendrai le temps de vérifier comme s'écrit ce terme : demi-heure ? Demie-heure ? Autre ?) de mon dernier examen de l'année, j'exhale un profond soupir de soulagement et une profonde action de grâce vers le Seigneur, qui, une fois de plus, est bon. Ca se vérifie à chaque fois, ce qui est plutôt rassurant et jamais monotone ; c'est qu'il est fort, le Bon Dieu, tout de même !
Après un examen mardi, une veillée de fin d'année du séminaire à animer mercredi (48 heures de préparation frénétique, de relances dans tous les sens pour réunir les énergies, pour une durée prévue d'une heure... réalisée en deux heures tellement il y avait de bonnes volontés ^^), et un dernier examen aujourd'hui, me voici en... non, pas en vacances, en été !
Il me reste, ce soir, à vider ma chambre dans des cartons et à la remettre à l'état neuf par l'extermination sans pitié de toute forme de poussière qui aurait survécu à mon dernier passage d'aspirateur il y a... hum... bref, pour prendre le volant pour 8 heures de route demain matin. Dormir ? Il faudrait... heureusement, je ne serai pas seul dans la voiture !
Hop ! Et voilà... déjà l'été, avec un programme bien chargé... mais un bel été en perspective, après une belle année ! Deus, in adiutorium meum intende ! Deo gratias ! (ce qui veut dire : "Dieu, viens à mon aide !" Et : "Merci Seigneur !")

vendredi 20 juin 2008

Fin des cours !

Je ne résiste pas, en sortant de mon dernier cours - passionnant ! - sur les épîtres de saint Paul, à la tentation de passer mettre un petit mot pour vous annoncer une grande joie : pour cette année, les cours sont finis !
Plus que deux oraux, l'un sur la première épître de saint Jean (je tâche de développer autour du thème de la lumière => marcher dans la lumière => justice => amour du prochain en Jésus-Christ, quelque chose comme ça, mais c'est... ardu !) et l'autre sur une session de dix heures de théologie morale et de doctrine sociale de l'Eglise sur... Justice et Charité, justement !
Et puis, pour rajouter un peu de travail, je suis responsable, avec deux autres personnes, de l'animation de la veillée de fin d'année du séminaire.
Dans une semaine, je suis en vacances ! :)

vendredi 6 juin 2008

Il y a 54 ans, le 6 juin 1944...

... des millions de soldats de diverses nationalités s'affrontaient sur les plages de Normandie comme à l'intérieur des terres, secondés par des milliers de combattants civils... et entourés par des millions de civils non combattants.
La campagne d'Europe devait durer 11 mois, provoquant encore sur ces terres déjà blessées par près de 5 ans de guerre des centaines de milliers de morts. Ce matin, j'ai dû dire mes laudes tout seul, j'ai dit l'office des défunts. Je vous invite à prier pour toutes les personnes mortes violemment dans ces années de tourmente, car, au-delà des faits de guerre, des gestes héroïques comme des plus grandes lâchetés, ce sont toujours des hommes et des femmes qui sont tombés et qui sont retournés, nous l'espérons, à la maison du Père.
A ce souvenir, nous pouvons unir aussi notre prière à celle de tous les peuples aujourd'hui en guerre, pour que la paix prenne un jour le dessus et pour que ces morts n'aient pas été toutes inutiles.

jeudi 5 juin 2008

Calmons le jeu !

Ces derniers jours, j'ai passé un certain temps sur ce blog (et aussi un peu ailleurs), pour des raisons que vous comprendrez si vous regardez la liste et les dates des derniers articles et commentaires.
C'est passionnant, au moins pour moi et sans doute aussi pour ceux qui participent, parce que, croyez-moi si vous le voulez, mais les commentaires ont été écrits par d'autres personnes que moi-même ; des personnes qui prennent un temps certain pour le faire, témoignant ainsi d'un intérêt certain pour... mon blog, allons-nous dire pour éviter un soudain enflement de mes pauvres chevilles. J'en suis très touché et reconnaissant.
Cependant, je réalise que ces discussions, justement parce qu'elles sont passionnantes, me prennent beaucoup de temps et d'énergie. Du temps et de l'énergie que je ne donne donc pas pour la mission qui m'a été confiée en m'envoyant ici : travailler, étudier, bûcher, réviser, apprendre, lire, disserter, prier, aimer, adorer (le Seigneur, car vous savez qu'on n'adore que Dieu... et le chocolat, sur dispense ;) ), dormir aussi, et même faire du sport... mais pas pour écrire sur mon blog. Ca, c'est pour mon temps libre, à supposer que j'en aie suffisamment pour cela.

Vous comprendrez donc que je fasse un break dans l'écriture, tant des réponses à des commentaires éventuels que de nouveaux articles, même si j'ai quelques idées en tête. Je les donne au Saint Esprit pour qu'il en fasse ce qu'il veut, et que cela ne vous fasse pas croire que je ne vous aime pas ou que ma prière pour vous se fera plus lointaine... c'est tout le contraire, allez donc lire un article, plus haut (enfin, plus bas, mais vous me comprenez !), dont le titre est, si je me rappelle bien : "Simon, fils de Jean, m'aimes-tu plus que ceux-ci ?"

mercredi 28 mai 2008

Quid est conformitas ?

Toute personne un brin latiniste hurlera certainement que conformitas n'est pas latin, mais toute personne un brin bibliste reconnaîtra sans peine une citation de l'évangile de Jean (18, 33-34 : Jésus répondit : " [...] Je ne suis né, et je ne suis venu dans le monde, que pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix." Pilate lui dit : "Quid est veritas ? Qu'est-ce que la vérité ?")

NB : la lecture de l'article précédent peut être utile (mais pas forcément nécessaire) à la compréhension du contexte de celui-ci...


Lire la suite

mardi 27 mai 2008

Conformiste, moi ? Vous voulez rire !

Discussion animée dans un restaurant d'entreprise, à la fin d'un repas, comme on peut en voir tous les jours, entre collègues du même service :
"Et l'idée de Dupont pour la nouvelle campagne de com' pour notre dernier produit, qu'en pensez-vous ?
- Excellente ! Pour un produit comme celui-ci, une image classique, sobre, sérieuse... très pro !
- Ah ? Moi je trouve ça un peu trop... comment dire... trop sage, trop clean, tu ne trouves pas, Legars ?
- Personnellement, j'aurais préféré une mannequin qui présente le produit sur sa hanche gauche, un truc un peu original, mais bon... Et toi, Dyclon ?
- Trop conformiste..."
Silence autour de la table. Tout est dit. Dupont est lynché.


Lire la suite

mardi 13 mai 2008

Choisir entre différents thèmes de couleurs.

Certaines personnes m'ont fait entendre, quelque fois amèrement, que mon beau thème "jaune sur fond noir" était fatigant pour les yeux, voire tout à fait illisible sur certains écrans. (Expérience faite sur l'écran cathodique situé actuellement à la droite de mon ordinateur, écran particulièrement vieux et pourri, il s'avère que j'ai les yeux larmoyants au bout d'une minute de lecture, ce qui tend à prouver que la remarque est fondée.)

Lire la suite

lundi 12 mai 2008

"C'est bien de célébrer la Pentecôte en grandes pompes, mais il faut ensuite chausser les sandales de l'Esprit-Saint pour la vivre au quotidien !"

Ce splendide jeu de mots, que je vous laisse apprécier à sa juste valeur, est de notre bien-aimé prof' de christologie, ce lundi de Pentecôte 12 mai 2008, à 9h33. Il s'inspirait de notre maître à tous, Fernand Reynaud, et de saint Syméon le Nouveau Théologien, dont il venait de nous lire une prière où il appelait notamment le Saint Esprit "sandale inaccessible", dans un souffle impressionnant. Avouez qu'il faut le faire ! :)
Ou comment faire de la théologie spirituelle pratique avec de l'humour...